L'Espace Méditerranéen représente toujours l'une des Région les plus controversées de la scène internationale, par rapport à laquelle l'Italie n'est pas seulement un lien naturel avec l'Europe, mais est appelée à mettre en œuvre des actions stratégiques à long terme, orientées à stabiliser toute la Région.

Dans ce cadre, les femmes peuvent et doivent faire beaucoup:  elles doivent saisir l'occasion d'ouvrir des espaces d'innovation sociale et de collaborer à la reconstruction des tissus sociaux des pays d'origine, visant à affirmer pleinement le principe d'égalité des chances et s'opposer à toute forme directe ou indirectes de  discrimination.

Le projet vise donc à renforcer le rôle des femmes, tel qu'il a été établi par la Convention de Genève de 1948, la Convention de 1951 sur les réfugiés et la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes de 1979 (CEDAW).

Les femmes sont des acteurs clés du changement et leur avancement dans tous les secteurs économiques et sociaux est stratégique: plus les organes intermédiaires et les organisations de la société civile sont impliqués, plus les femmes peuvent avoir un impact transformateur sur les processus de changement. la construction et le maintien de la paix, tels qu'établis par l'Agenda Femmes, Paix , Sécurité.

Dans ce sens DONNE IN MED(I)azione per una pace duratura est le noyau d'un effort conjoint entre les institutions et la société civile, pour la création d'un réseau national  de médiatrices, qui trouve son important correspondant international dans le Mediterranean Women Mediators Network présenté à Rome au Ministère pour les Affaires étrangères et la Coopération Internationale le 26 octobre 2017.